Economie plurielle


Collection

dirigée par Henry PANHUYS*

La collection Économie Plurielle a pour ambition de développer le pluralisme dans les sciences sociales et particulièrement en économie. Cet objectif est devenu aujourd'hui une nécessité tant du point de vue des faits que du point de vue des théories et des paradigmes relevant du domaine de l'Homme. Leur cloisonnement s'avère être un obstacle à l'interprétation des mutations en cours. L'irruption et la diffusion de la société de l'information et de la connaissance ainsi que l'importance de la culture, du sens et des croyances dans les pratiques d'acteurs supposent un changement radical dans l'épistémologie des sciences sociales et humaines. Dans ce but, la collection se veut aussi un lieu de dialogue et d'échanges entre praticiens et théoriciens de toutes origines et de tous horizons. Conformément à l'étymologie grecque du vocable économie - oïkonomia est un composé de oïkos
= maison et nomos = loi qui désigne l'art d'administrer la maison, d'en gérer les biens et ressources de toute nature -, la collection entend aussi relier par une approche transversale, holiste, les multiples sphères d'activités et de savoirs humains. Elle entend enfin, en référence à son dérivé oekoumène (du grec oïkoumené = terre habitée) rassembler, de manière œcuménique, dans un universalisme sans frontières, la pluralité des spiritualités grâce auxquelles les pratiques et productions humaines font sens.
Symbole de la Collection : le lotus rose

De la Méditerranée à l'Extrême Asie, de l'Égypte pharaonique à la Chine taoïste en passant par l'Inde bouddhique, le lotus est dans ses multiples manifestations et colorations, au profane comme au sacré, un symbole de vitalité, de pluralité, de créativité. En particulier, le lotus rose, ou padma, est un emblème solaire et de prospérité dans l'iconographie indienne. Avec ses huit pétales significatifs des huit directions de l'harmonie cosmique, il est une manière d'offrande à la vie. C'est d'ailleurs cette fleur symbolique qui constituait le fondement du logo du Réseau Sud-Nord Cultures et Développement dont notre collection est l'héritière directe. C'est pourquoi nous la reprenons désormais comme symbole d'ouverture au monde, à la connaissance, la paix et la démocratie.

* Jusqu'à son décès en juillet 2011, Hassan ZAOUAL Professeur des Universités, a co-dirigé cette collection