• Couverture Les changements d'occupation et d'usage du sol, des processus multidimensionnels complexes qui affectent la biodiversité
  • 4eme Les changements d'occupation et d'usage du sol, des processus multidimensionnels complexes qui affectent la biodiversité

LES CHANGEMENTS D'OCCUPATION ET D'USAGE DU SOL, DES PROCESSUS MULTIDIMENSIONNELS COMPLEXES QUI AFFECTENT LA BIODIVERSITÉ

Aurélie Davranche et Aude Nuscia Taibi

Cet article est un extrait du livre suivant :
Pour une géographie de la conservation


Date de publication : septembre 2015
Version numérique* :
4 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Les surfaces émergées de la Terre sont aujourd'hui profondément transformées par les activités humaines (Vitousek et al., 1997). Les changements d'usage et d'occupation des sols (Land Use and Land Cover Changes, LULCC) affectent donc fortement et rapidement le fonctionnement de ce vaste système Terre, notamment son climat, mais également le cycle de l'eau, la biodiversité et l'ensemble des services écosystémiques, à l'échelle locale comme globale (Lambin et al., 2003). Leur compréhension permet de répondre aux enjeux des changements globaux, et notamment ceux liés à la vulnérabilité, la résilience et la capacité d'adaptation des systèmes sociaux-environnementaux (Turner et al., 2007). La définition des états initiaux des paysages est souvent liée à la perception et à la représentation que les acteurs ont de leur environnement (Germaine, 2011). Elle est donc souvent extrêmement subjective. Pourtant, les premiers changements d'usage des sols sont apparus au Néolithique, il y a environ 7 000 à 9 000 ans.

     
  • ISBN : 978-2-343-06972-2 • septembre 2015 • 16 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat