• Couverture La géographie de la conservation : entrevoir, voir et porter attention à la biodiversité
  • 4eme La géographie de la conservation : entrevoir, voir et porter attention à la biodiversité

LA GÉOGRAPHIE DE LA CONSERVATION : ENTREVOIR, VOIR ET PORTER ATTENTION À LA BIODIVERSITÉ

Raphaël Mathevet et Pascal Marty

Cet article est un extrait du livre suivant :
Pour une géographie de la conservation


Date de publication : septembre 2015
Version numérique* :
4 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

La croissance démographique, associée au développement économique et technologique, entraîne une exploitation des ressources naturelles à un degré d'intensité inédit dans l'Histoire. La rapidité des changements constatés et l'échelle spatiale à laquelle ceux-ci se produisent sont sans précédent1 et, selon certains auteurs, constituent une nouvelle ère caractérisée par l'intensité des changements environnementaux produits par les activités humaines, l'Anthropocène. La destruction ou la fragmentation des habitats naturels, l'introduction d'espèces invasives et la surexploitation de certaines ressources conduisent ainsi à une extinction massive et rapide de nombreuses espèces animales et végétales (Barbault, 2008), comparable dans sa magnitude, pour certains auteurs, aux précédentes crises d'extinction de masse. L'érosion de la biodiversité, c'est-à-dire de la diversité des formes de vie sur Terre au niveau spécifique, écosystémique et génétique, est reconnue comme l'un des changements environnementaux globaux. La biodiversité, récemment identifiée comme une ressource naturelle et un objectif de conservation à part entière (Aubertin, 2005), est devenue un enjeu majeur à l'échelle de la planète.

     
  • ISBN : 978-2-343-06972-2 • septembre 2015 • 28 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat