• Couverture La décolonisation et le boxeur tunisien : J'en ai vu des étoiles de Hichem Ben Ammar
  • 4eme La décolonisation et le boxeur tunisien : J'en ai vu des étoiles de Hichem Ben Ammar

LA DÉCOLONISATION ET LE BOXEUR TUNISIEN : J'EN AI VU DES ÉTOILES DE HICHEM BEN AMMAR

Cet article est un extrait du livre suivant :
Lorsque Clio s'empare du documentaire (Volume II)


Date de publication : juin 2011
Version numérique* :
4 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Le film J'en ai vu des étoiles du réalisateur Hichem Ben Ammar (2007)
se présente comme la chronique et le récit de l'histoire de plusieurs boxeurs
tunisiens des années 1920 à aujourd'hui et, ce faisant, il développe une thèse
sur la perte, le regret et la colère. Le film témoigne de la disparition d'un
monde, et ce qui naît des récits des boxeurs et de leurs entraîneurs,
managers, arbitres, amis, fans, fils et épouses est une sorte d'allégorie du
passé colonial de la Tunisie et du chemin cahoteux de la décolonisation qui
mène jusqu'au présent. Selon les termes d'un boxeur à la retraite, filmé
devant l'ancien gymnase du légendaire entraîneur et boxeur amateur Rezgui
Ben Salah : "Qu'on le veuille ou non, c'est un héritage… aujourd'hui hélas
fermé et en ruines 1."

     
  • ISBN : 978-2-296-55015-5 • juin 2011 • 16 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat