• Couverture RE-INVENTER L'AFRIQUE EN CONTEXTE DE MONDIALISATION REFLEXIONS SUR LE PROJET DES ÉTATS-UNIS D'AFR
  • 4eme RE-INVENTER L'AFRIQUE EN CONTEXTE DE MONDIALISATION REFLEXIONS SUR LE PROJET DES ÉTATS-UNIS D'AFR

RE-INVENTER L'AFRIQUE EN CONTEXTE DE MONDIALISATION REFLEXIONS SUR LE PROJET DES ÉTATS-UNIS D'AFR

Kasereka Kavwahirehi

revue d'origine de cet article : Revue africaine 4


Date de publication : avril 2010
Version numérique* :
4 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Il y a quelques années, Immanuel Wallerstein, directeur du Centre
Fernand-Braudel pour l'étude des économies, des systèmes historiques et des
civilisations à l'Université de Binghamton (U.S.A), s'interrogeait sur le
concept d'Afrique et sa signification.
"Qu'est-ce que l'Afrique?"1, se demandait-il. Pour certaines personnes,
cette question pourrait paraître inutilement provocatrice pour la simple raison
que ce qu'on appelle Afrique ou continent africain paraît de l'ordre de
l'évidence, tout au moins, de l'évidence géographique. Mais, même abordée
sous l'angle géographique, la question d'Immanuel Wallerstein est-elle aussi
simple qu'on le croit de prime abord, surtout dans le contexte actuel dominé
par ce que le penseur français Jean Baudrillard a appelé "la violence virale
de la mondialisation", laquelle contraint chaque entité géographique,
culturelle et politique à se redéfinir pour mieux se positionner dans les
rapports de forces régissant le monde aujourd'hui ? Est-elle vraiment simple
si l'on ose articuler l'Afrique prise comme détermination géographique à un
moment explicitement ontologique pour examiner les modes d'être

     
  • ISBN : 978-2-296-11816-4 • avril 2010 • 14 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat